Votre panier est vide.

Comment choisir sa paire de chaussures de running ?

banniere-guide-achat-chaussure-running

Choisir ses chaussures de course à pied est une étape importante afin de ne pas se blesser. Nous allons vous donner certains critères à prendre en compte afin de choisir la plus adaptée pour vous.

Rien ne remplace le conseil et le test chaussure d’un magasin spécialisé, surtout quand vous êtes conseillés par Adrien et Valérie à Sports Aventure. Mais pour ceux qui n’ont pas la chance de fréquenter ces experts passionnés, nous vous donnons ici quelques précieux conseils.

CHOIX DE LA POINTURE

 

Une erreur assez fréquente est de vouloir prendre la même pointure que pour ses chaussures de ville. Or, le pied à tendance à avancer en courant. Il faut donc laisser une marge de 1cm à l’avant, ce qui équivaut à 1 ou 2 pointures selon les modèles et les marques. Cela vous évitera de trouer vos chaussures et vous permettra d'être en réelle osmose avec la chaussure durant la course, vous protégeant ainsi des blessures. De plus, le pied a tendance à gonfler en fin de journée notamment lorsqu’il fait chaud, il faut donc laisser de la place pour qu’il soit à l’aise.

VOTRE POIDS

 

Votre poids a également une importance par rapport au choix de la chaussure. Si vous faites plus de 80kg chez les hommes et 65kg chez les femmes, de l’amorti est nécessaire. Mais le plus important sera la stabilité de la chaussure. Une basket que l’on peut tordre dans tous les sens sera moins adaptée. Il faut donc privilégier de l’amorti certes, mais pas trop moelleux afin qu’il soit stable dans le temps.

VOTRE TYPE DE FOULÉE

 

Il existe trois types de foulée. Pour déterminer la vôtre, il faut regarder l’usure de la semelle sous vos anciennes chaussures de course à pied ainsi que le chausson vu de haut :

Schéma foulée pronatrice

Pronatrice, qui représente 45% des cas. L’usure se voit au niveau du bord interne de l’avant du pied. Être pronateur signifie que votre pied s’affaisse vers l’intérieur au moment de l’appui. Il faut vous équiper d’une chaussure dite pronatrice, qui possède ce que l’on appelle un « renfort de la pronation ». C’est en réalité un renforcement sur le milieu intérieur de la semelle qui permet de redresser votre pied vers l’extérieur et ainsi de le rendre plus stable.

Schéma foulée universelle

Universelle (ou neutre), qui représente 50% des cas. Souvent l’usure se retrouve au niveau du milieu de l’avant-pied. Dans ce cas-là, il faut vous équiper d’une chaussure dite universelle, chaussure la plus fréquente.

Schéma foulée supinatrice

Supinatrice, qui représente 5% des cas. Votre chaussure sera usée sur le bord externe de l’avant-pied de la chaussure. Les chaussures dites « supinatrices » n’existent pas vraiment. Tournez-vous vers une chaussure universelle.

L’AMORTI ET LA STABILITÉ DE LA CHAUSSURE

 

L’amorti est très important pour éviter de vous blesser. Vous pouvez vous tourner vers une chaussure de running qui possède le même type d’amorti que votre précédente si vous étiez bien avec.

Mais si vous courez des distances plus longues comme un semi-marathon ou un marathon, privilégiez une chaussure ayant un bon amorti et une bonne stabilité car plus les kilomètres s’enchaînent, plus la chaussure (tout comme notre corps) fatigue. Il en va de même si vous avez des antécédents de blessure.

QUAND CHANGER DE CHAUSSURES ?

 

Il est important de changer ses chaussures au bout de 1000 km environ, ou bien tous les un an et demi. Cela dépend bien sûr de la fréquence et du type d’utilisation.

Quel prix pour une bonne chaussure de running ?

 

Une bonne chaussure vaut en moyenne entre 100 et 140€. Le prix ne doit pas être un élément prioritaire lorsque vous la choisissez. Privilégier une chaussure qui vous correspond vous évitera des blessures. Il est important de demander les conseils d’un vendeur en cas de doute. On ne badine pas avec la santé !

LE TYPE DE TERRAIN

 

Il est important de définir la surface sur laquelle vous allez courir. Si vous courrez sur des surfaces planes, optez pour de l’amorti. Si vous courrez sur des pistes accidentées, choisissez une chaussure de trail avec un bon maintien du pied et des semelles crantées pour une meilleure adhérence au sol.

La qualité avant l’esthétique

 

Ne vous fiez pas trop à l’esthétique des chaussures, ce n’est pas le plus important. Nous vous recommandons de faire attention aux autres critères avant le design ! Si des doutes persistent, n’hésitez pas à nous appeler et demander les conseils de nos experts du rayon running ou à nous contacter sur le chat.

 -   +